Ofindo.fr » Résidence » Fournisseur énergie : peut-on le devenir ?

Fournisseur énergie : peut-on le devenir ?

Dans un contexte de réchauffement climatique, où le monde devient de plus en plus soucieux de l’environnement, et où les énergies renouvelables deviennent accessibles au grand public grâce aux progrès technologiques, nous assistons à un réel engouement vis-à-vis de l’énergie propre. A tel point que nombreux sont ceux qui sont prêts a investir dans des équipements.

Il existe plusieurs types d’énergies exploitables par des installations : solaires, éoliennes, hydrauliques, fonctionnant au biogaz, aux cogénérations, bio-thermiques et fonctionnant au bio-méthane (production de gaz).

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser a la ressource la plus abondante sur notre chère planète : l’énergie solaire.

Vendre son énergie solaire :

Cette énergie qui est à l’origine du cycle de l’eau, du vent, de la photosynthèse et beaucoup d’autres mécanismes indispensables à la vie sur terre, peut être utilisée afin de produire de l’électricité à domicile. Dans la plupart des cas, l’énergie produite est plus que suffisante. Heureusement il est possible de vendre cette ressource, mais pas à n’importe qui et pas à n’importe quel prix. Il faut être raccordé au réseau électrique. Il faut ensuite s’adresser à un gestionnaire du réseau électrique comme EDF, ou l’un de ses concurrents. De plus, il existe des lois qui réglementent cette activité : l’obligation d’achat et le complément de rémunération. Ce sont des dispositifs incitatifs qui permettent aux particuliers de trouver un acheteur à coup sûr (c’est EDF qui est obligée de racheter l’électricité).

Aussi, on aurait tendance à penser qu’il vaut mieux utiliser sa propre énergie plutôt que d’utiliser celle du fournisseur. Or, EDF propose de racheter votre électricité à un tarif plus élevé qu’elle ne vous en vend. Donc, c’est une activité très rentable pour qui a les moyens. En effet, il faut consentir des investissements assez conséquents afin de prétendre à pouvoir vendre son surplus d’électricité.

Avantages et inconvénients :

Avantage :

  • Vente exonérée d’impôts : à condition de ne pas dépasser 3KW crête (car considérée comme une activité professionnelle au delà)
  • Réduction d’impôts : l’achat et l’installation des équipements bénéficie d’une TVA de 5.5%.
  • Subvention d’investissement : certaines régions et communes encouragent la production, en subventionnant les investissements des particuliers.
  • Crédit d’impôt : le coût réel d’un investissement est nettement inférieur à l’investissement initial, en prenant en compte toute les aides (jusqu’à -50%)
  • Bonne rentabilité : 11% de l’investissement initial chaque année.
  • Contrat d’une durée de 20 ans : la contractualisation sur une durée assez longue de cette activité peut être vue comme une sécurisation de l’investissement financier.
  • Durabilité excellente : au bout de 20 ans, l’installation existera toujours et continuera de produire de l’électricité.

Inconvénient :

  • Démarches longues et complexes.
  • Investissement assez lourd : il faut débourser pas moins de 20 000 euros pour des panneaux solaires de bonne qualité d’une puissance de 3KW crête.
  • Production variable : dépend majoritairement de l’ensoleillement, la qualité des panneaux, l’orientation et leurs propretés.

Trouver d'autres articles :