Ofindo.fr » Papiers et formulaires » Indemnité chômage rupture conventionnelle : que représente-t-elle ?

Indemnité chômage rupture conventionnelle : que représente-t-elle ?

Les lois de travail ont donné beaucoup de droits aux salariés, et l’état travaille beaucoup sur ça. Ces droits peuvent concerner les salariés durant leur période de travail en leur attribuant une assurance, des moyens pour faciliter leur boulot ou en leur garantissant un salaire respectable. Mais les droits concernent aussi les gens qui quittent leur travail, et surtout ceux qui le quittent involontairement comme les employés qui se font licencier pour diverses raison ou alors les personnes qui ont recours à une rupture conventionnelle. C’est à dire, une rupture de travail à l’amiable avec une convention entre l’employé et son employeur qui garantira les droits du salarié tout en lui offrant une suite d’avantages dont il peut bénéficier juste après la signature de la convention. Le premier avantage est l’indemnité de chômage ou ce qu’on appelle l’allocation d’aide au retour à l’emploi. Découvrons plus de détails sur cette dernière!

Quelles sont les conditions qui donnent droit d’avoir l’indemnité chômage ?

Pour avoir droit à l’allocation d’aide de retour à l’emploi, il faut disposer de certaines conditions qui doivent être réunies pour être en votre faveur. Ces conditions sont:

  • La perte d’emploi involontaire: parmi les cas de perte involontaire il y a la fin de contrats à durée déterminée, les licenciements, les congés de mobilité, la démission légitime ou encore la plus connue qui est la rupture conventionnelle.
  • La durée d’affiliation: la loi du travail exige un certain temps de cotisations de l’employé pour qu’il puisse avoir droit à l’indemnité au chômage.
  • L’aptitude physique: il faut que l’employé qui demande une indemnisation chômage soit apte à pouvoir exercer un nouvel emploi. Dans le cas contraire, il sera question de sécurité sociale.
  • L’inscription au pôle emploi comme demandeur de travail, la personne peut aussi suivre une formation au pôle emploi.
  • La résidence en France: l’indemnité chômage est réservée aux résidents en France et non pas aux gens ayant une nationalité française.
  • Être loin de l’âge de la retraite.

Comment faire une simulation de l’indemnité chômage ?

Pour pouvoir calculer le montant de l’allocation au chômage, il existe des méthodes qui reposent sur plusieurs paramètres comme le nombre de jours travaillés durant les derniers mois et l’affiliation. Mais pour faciliter les choses et éviter de se prendre la tête avec tous les pourcentages que vous verrez, il existe des simulateurs sur le site du pôle emploi qui vous permettent de faire le calcul facilement. Vous n’aurez qu’à entrer les paramètres demandés, et le simulateur vous donnera directement le résultat le plus avantageux que vous pourrez avoir. Cette méthode peut vous donner une idée globale sur la chose, mais après, vous devrez essayer de négocier avec votre employeur lors de votre entretien de rupture conventionnelle pour tirer le maximum.

Trouver d'autres articles :